Archives de l’auteur : admin

Témoignage de Romain (promo 2011)

J’ai énormément aimé cette année d’échange, qui a eu plus d’impact qu’il n’y paraît sur le reste de ma scolarité et de ma vie en général.

Niveau poursuite d’études, j’ai enchaîné avec un « master de science mention informatique, spécialité intelligence artificielle » à l’université Pierre et Marie Curie, obtenu les mains dans les poches (pour ainsi dire), en autres grâce à l’enseignement suivi à Paris Descartes (très complet et efficace). J’y ai d’ailleurs croisé d’autres anciens de l’IUT qui étaient partis en licence après leur DUT…

Je suis maintenant responsable de la recherche et du développement chez CapitalData, une entreprise de marketing relationnel.

Témoignage de Florent (promo 2010)

Ma formation à Brighton m’a apporté :
– Un très (très) bon niveau de langue anglaise, en particulier le jargon professionnel, par rapport à mes collègues.
– Des contacts à travers toute la planète jusqu’en Australie et en Corée du Sud ;)
– Un point de vue anglo-saxon sur l’éducation et la manière de travailler
une sacrée débrouillardise
Pour les étudiants qui souhaitent s’expatrier (vu que c’est à la mode), qu’ils sachent que c’est plus facile avec un CV qui mentionne un BSc plutôt qu’un master MIAGE. En effet, le système anglo-saxon de diplômes est plus connu à l’étranger que notre système à nous.

Après Brighton : J’ai fait 2 ans à l’Hétic dont 18 mois en stage ou alternance (rémunérée bien entendu). Très bonne école bien que jeune, très adaptée aux gens qui veulent enrichir leur connaissances technologiques avec du design, du marketing, de la gestion et de l’entrepreneuriat. Formation très professionnalisante.
Poste actuel : Consultant chez OCTO Technology, Salaire d’entrée : 38kEUR brut annuel.

Témoignage de Réhan (promo 2012)

Actuellement je suis en M2 Miage à la Sorbonne, je commence mon stage de fin d’études dans 1 mois pour une durée de 6 mois chez Sopra Group (SSII), en pré-embauche. Je travaillerais en tant que Chef de projet MOA dans le domaine de la Business Intelligence (décisionnel). Mon rôle sera de traiter les demandes de mes clients (en France et à l’étranger), d’être le lien entre mes clients et les développeurs, qui développeront donc la solution demandée.

L’expérience à l’étranger a toujours été un plus lors de mes divers entretiens. Les chefs de pôle, directeurs etc n’ont jamais osé parler anglais avec moi lors des entretiens, c’est un point très positif. Qui dit expérience à l’étranger, dit facilité à s’intégrer dans de nouveaux environnements, une certaine capacité à s’adapter dans des situations parfois délicates.

Témoignage de Mehdi (promo 2011)

Après Brighton, j’ai fait un M1 Miage classique à la Sorbonne, pour faire le M2 IKSEM (la Miage, mais en anglais) en apprentissage. J’ai donc un double diplôme : un de l’UFR math/info de la Sorbonne (Miage) et un de l’UFR de Gestion (SIC, plutôt orienté gestion/management). Brighton est toujours un argument de poids sur mon CV, plus que mon année de M2 en anglais !!!

Je suis actuellement consultant sur l’ERP SAP, je suis très souvent amené à communiquer en Anglais, et Brighton a joué en  ma faveur vis à vis de mon employeur, qui y a trouvé une preuve de curiosité intellectuelle, et ma capacité à m’adapter à un environnement et à une culture différente tout en réussissant des études.

Se loger à Brighton

Brighton-will-be-one-of-t-007

Première étape à Brighton : trouver un endroit pour vivre !

Vous avez plusieurs choix pour trouver un logement :

  • Aller au bureau de logement liée à l’université (en Moulsecoomb campus) et demander une location de chambre « chez l’habitant » (~ 105 – 160£ / semaine pour logement + repas).
  • Aller sur Internet (par exemple Gumtree, Easyroomates, Studentpad) pour poster un message sur votre situation (étudiant, la durée de votre séjour…).
  • Séjourner dans une auberge. Cela sera un peu difficile au début, mais si vous êtes certain de rester plusieurs mois, vous pouvez demander au propriétaire de l’auberge pour avoir votre propre chambre.
  • Louer une maison/appartement ensemble, mais cela reste difficile car la durée de location est de 6 mois minimum, sauf si vous commencez à vivre à Brighton dès le mois Août.

Guide des logements proposés par l’université de Brighton :

Accommodation Guide 2014

Témoignage de Victor

Brighton, c’est bien !
Déjà, vous allez passer du bon temps, et découvrir une autre façon d’étudier.
A première vue, on pourrait penser que ça fait « perdre une année ». Non. Trois exemples me viennent en tête de pourquoi je recommande de suivre cette formation.

A la suite de mon année à Brighton, j’ai postulé pour diverses écoles d’ingénieurs. J’ai choisi d’intégrer l’ISEP, car je n’étais pas sûr de vouloir absolument faire de l’informatique, et que cette école propose des parcours très variés. De plus, elle possède un bon réseau d’anciens élèves.

J’ai choisi également la voie de l’apprentissage.

Dans cette école, une expérience internationale est obligatoire. Les élèves en formation classique prennent une année de « césure », ou un stage à l’étranger, etc…. Pour les apprentis, c’est plus compliqué. Il faut avoir une entreprise qui accepte de vous envoyer à l’étranger, ou payer un séjour linguistique. Mais grâce à Brighton, je n’ai pas eu de problème de ce genre. J’ai fait valoir mon diplôme comme expérience internationale.
De même, pour un diplôme d’ingénieur, il faut avoir son TOEIC (une certification d’anglais). Ca parait anodin, mais si vous ne l’avez pas, vous décalez l’obtention de votre diplôme. Et ça arrive à pas mal de monde ! Avec Brighton, au moins, l’anglais n’est plus un problème !
Si vous comptez intégrer une école d’ingénieur, ce diplôme est un gros avantage !

Aujourd’hui, j’ai mon diplôme d’ingénieur. Je suis actuellement en Australie, pour profiter un peu avant de travailler pour de vrai. C’est hallucinant le nombre de personnes qui y viennent sans parler anglais. Impossible de trouver du travail sans ça, sauf laver des voitures ou des assiettes… Un bon niveau d’anglais vous permettra de communiquer avec le monde entier. Ceci mis à part, ici, le diplôme d’ingénieur français, ils s’en fichent un peu. Ils connaissent pas, et ne veulent pas connaître. UnBachelor of Science avec mention, ça, ils connaissent ! Et ça facilite vraiment la chose.
Si vous comptez voyager ou travailler à l’étranger, ce diplôme est un gros avantage ! 
Enfin, on commence à être pas mal de promo.
C’est un truc que l’on apprend au fur et à mesure que l’on progresse dans le milieu professionnel : votre réseau, c’est votre plus grande force. Moins d’une dizaine de « brightoniens » par an, ça fait un petit monde, un petit réseau. On se rencontre plus ou moins, souvent, on échange, on prend un verre. Du « networking » à l’anglo-saxonne, justement. Ce sont des bons moments, et on se fait des contacts.
Si vous comptez étoffer votre réseau, ce diplôme est un gros avantage !
Bref, c’est un vrai investissement sur votre avenir.
Bon courage à tous !

Victor.